Comment allumer un poêle à bois ?

25 janvier 2020 Comment allumer un poêle à bois

Il existe certains paramètres à prendre en compte pour allumer correctement un poêle à bois. Tout d’abord, vous devez noter que tous les bois ne sont pas compatibles avec cet appareil. Afin de profiter d’un feu efficace et sain, il est impératif de respecter quelques critères de choix. Découvrez dans cet article le mode d’emploi pour bien réussir l’allumage d’un poêle à bois.

Les différentes phases à suivre pour allumer correctement un poêle à bois

La première étape de l’allumage d’un poêle à bois est de monter une pyramide de petit bois. Ensuite, pour allumer tous types de poêle à bois, vous devez prendre, par exemple, des cageots et des feuilles de journal. L’utilisation d’un accélérateur, comme le gel bio, est de mise afin d’assurer son bon allumage. Au cours de cette phase, la porte de votre poêle doit rester entrouverte pour que l’arrivée d’air soit maintenue.

Il est à noter que l’air entrant dans la chambre de combustion présente un facteur essentiel de la phase d’embrasement. C’est la raison pour laquelle vous devez laisser votre porte entrouverte afin d’éliminer la buée de la vitre. Lorsque vous obtiendrez de jolies flammes très colorées et que la vitre n’est pas encore brûlante, vous pouvez fermer la porte tout en ajustant l’alimentation d’air.

Quelques conseils pratiques pour bien allumer un poêle à bois

Avant d’allumer votre poêle à bois, vous devez laisser une couche de cendre de deux ou trois centimètres dans le foyer. Cette méthode permet d’isoler l’appareil. Pour la même raison, faites de même sur les plaques en vermiculite. De cette manière, vous obtiendrez une température de combustion plus importante. Tout cela est essentiel pour garder une combustion propre et adaptée à vos besoins.

Concernant l’ajout des bois dans la chambre de combustion, il est vivement recommandé d’ouvrir le clapet d’air primaire placé sur la porte, jusqu’à ce que les flammes soient ravivées. Pour tirer le meilleur de vos bois de chauffage, il est possible de repousser le moment où on ajoute des bûches jusqu’à ce que des braises ardentes prennent forme.