Comment entretenir un poêle à bois en fonte ?

2 décembre 2019 poêle à bois en fonte

Avec son design avant-gardiste, le poêle à bois en fonte apporte une touche décorative mise au goût du jour. Grâce à son matériau, sa restitution est de meilleure qualité et rayonne mieux que le modèle en acier. D’ailleurs, la fonte dispose d’une excellente inertie thermique, mais nécessitera plus de temps pour diffuser sa chaleur. C’est l’une des principales caractéristiques de ce type de poêle à bois. En ce qui concerne l’entretien de cet appareil de chauffage, voici les démarches à suivre.

Les différentes raisons de nettoyer un poêle à bois en fonte

Afin de tirer le meilleur rendement énergétique possible d’un appareil de chauffage, il doit faire l’objet d’un entretien régulier. Pour les poêles à bois en fonte, il existe des conseils et des recommandations à respecter pour bien procéder efficacement à son nettoyage. Ces démarches sont plus qu’indispensables parce qu’il vous permet d’éviter des accidents et des désagréments. Cela étant dit, l’entretien poele a bois en fonte est plus qu’important. Non seulement, il garantit la sécurité des utilisateurs, mais préserve aussi la performance de l’appareil.

À noter qu’un poêle à bois encrassé peut perdre rapidement son efficacité et son rendement. Pourtant, ce dernier représente la caractéristique la plus essentielle pour obtenir un bon système de chauffage. Le nettoyage de votre poêle à bois en fonte constitue également une solution pour augmenter sa longévité. Saison après saison, il subit de fortes chaleurs qui risquent d’endommager son système. En nettoyant régulièrement votre foyer fermé, il peut être encore utilisé plus longtemps.

Les différents types d’entretien d’un poêle à bois en fonte

Il existe deux types d’entretiens pour assurer le nettoyage de votre poêle à bois en fonte : l’entretien régulier et l’entretien exceptionnel. Ces différents procédés dépendent entièrement de l’usage de l’appareil ainsi que de son encrassement.

Points sur l’entretien régulier d’un poêle à bois en fonte

En fonction du niveau d’encrassement de votre installation de chauffage, le nettoyage régulier du poêle à bois en fonte est une opération à faire plusieurs fois par an. Pour ce faire, vous devez commencer par laver sa vitre en utilisant de l’essuie-tout humide et de la cendre fine. Ainsi, vous débarrasserez plus facilement les traces de suie sur la vitre. S’il existe de forts encrassements, l’utilisation de produits de nettoyage dédiés est recommandée.

En ce qui concerne le nettoyage de l’extérieur du poêle à bois en fonte, un aspirateur et un chiffon peuvent suffire pour éliminer les poussières et la suie. Il est vivement déconseillé d’utiliser un chiffon humide et un produit de nettoyage humide afin d’éviter la formation de rouille sur l’appareil. S’il est déjà rouillé, vous devez poncer les zones atteintes par ce problème. Enfin, il ne faut pas oublier de vider la boîte à cendres avec une balayette ou un aspirateur à cendres après son utilisation.

Les choses à faire lors d’un nettoyage exceptionnel

L’entretien régulier d’un poêle à bois en fonte est certainement indispensable, mais cela semble insuffisant pour garder la bonne qualité et performance de l’appareil. Alors, vous devez procéder à un nettoyage exceptionnel, en commençant par le ramonage du conduit. Ce processus est à faire au moins une fois chaque année ou plus en fonction de son usage. Sans cette étape, le risque d’incendie est favorable, ce qui peut représenter un problème de sécurité sur l’ensemble de l’installation. L’objectif du ramonage est d’éviter l’accumulation de suie dans le conduit de cheminée.

L’étape suite consiste à l’entretien du déflecteur qui a pour mission d’empêcher les fumées de monter directement dans le conduit et qui fait souvent l’objet d’un encrassement. Vous savez désormais comment procéder pour entretenir en bonne et due forme votre poêle à bois en fonte.

Les autres entretiens obligatoires du poêle à bois en fonte

Outre le ramonage et le démontage du déflecteur, le nettoyage des canaux de distribution qui complètent certains modèles est également obligatoire. Pour ce faire, il faut avant tout identifier les trappes d’accès qui sont indiquées dans la notice de l’appareil. Une fois trouvée, vous n’avez qu’à les ouvrir et grattez le dépôt à l’aide d’un goupillon. Ensuite, n’oubliez pas d’aspirer les résidus en cas de besoin avant de refermer les trappes. Enfin, il est recommandé de vérifier les arrivées d’air provenant de l’extérieur, car elles peuvent être obstruées par la poussière ou par des feuilles.