Comment régler son poêle à bois ?

4 février 2020 Comment régler son poêle à bois

Le réglage du poêle à bois est une étape importante à prendre en compte avant de procéder à son allumage. En effet, il existe des démarches à respecter avant de démarrer un feu avec ce type d’appareil de chauffage. Pour faire simple, le secret d’un feu de bois réussi dépend de la préparation pour l’allumer. Pour ce faire, assurez-vous tout simplement d’avoir du bois d’allumage et le tour est joué. En ce qui concerne les différents réglages à faire, voici les étapes à suivre.

Bien moduler l’ouverture de l’entrée d’air

Les poêles à bois font partie intégrante des poêles contemporains. Donc, ils sont devenus bien plus performants que dans le temps. Pour profiter pleinement de ses atouts, il s’avère impératif de maîtriser le réglage de ce genre d’appareil de chauffage. Pour commencer, il faut connaître son fonctionnement principal afin de procéder facilement à son utilisation et de trouver toute sa performance. La méthode la plus simple et la plus connue pour réguler la combustion de votre poêle à bois canalisable est de bien savoir moduler son ouverture d’entrée d’air.

En effet, ce paramètre vous permet de balancer l’arrivée de l’oxygène dans l’appareil pour mieux réguler la combustion. Si l’ouverture est grande ouverte, cette dernière sera à son maximum et procurera ainsi la vision d’un feu qui brûle avec ses plus belles flammes. Par contre, si l’entrée d’air est ouverte au minimum, il y aura de la lenteur au niveau de la combustion. Ce qui n’est pas du tout favorable pour régler son poêle à bois, car l’appareil se mettra en « sommeil ». Pour raviver le feu, il vaut mieux toujours avoir une ouverture sur l’entrée d’air.

L’intérêt de bien maîtriser la quantité des combustibles

Le réglage de votre poêle à bois dépend également de la maîtrise de la quantité des bois utilisés tout au long de la combustion. En maîtrisant cette étape, vous pouvez ainsi maîtriser la puissance offerte par votre appareil. Bien évidemment, la quantité de l’air présente un impact important sur l’intensité de la combustion.

Ce cas est pratiquement identique concernant la quantité de combustible utilisé. À ce propos, il est plus favorable de charger une petite bûche pour un moindre besoin de puissance que de brûler une grosse bûche au ralenti. Par ailleurs, il vaut mieux charger moins de bois et de laisser l’entrée d’air ouverte. Sur ce, la combustion est probablement meilleure et plus saine.

Les autres réglages indispensables à faire pour optimiser votre poêle à bois

Les différents réglages apportés à un poêle à bois permettent à l’appareil de retrouver toute sa performance. Outre le réglage de la vitesse d’admission d’air en entrée, vous pouvez aussi régler la température de consigne. En ajustant cette dernière, vous bénéficierez d’un confort optimal tout en réalisant un maximum d’économies sur votre facture énergétique.

L’objectif d’installer un poêle à bois Godin est de se protéger du froid, et non pas de surchauffer. Ce qui explique qu’une augmentation d’un degré supplémentaire risque de provoquer une surconsommation de plus de 5 %. Enfin, régler son poêle à bois passe également par l’ajustement du débit des granulés. Pour cela, il est recommandé de régler le débit de granulés jusqu’à ce qu’il soit au même niveau par rapport à la ventilation.