Poêle à bois en fonte ou en acier, lequel choisir ?

5 décembre 2019 poêle à bois

Pour rester bien au chaud, un poêle à bois constitue un excellent choix. D’ailleurs, cet appareil est proposé sous une multitude de modèles qui se distingue par leur design, leur prix ainsi que leur rendement énergétique. Mais le plus important dans tout cela est le métal utilisé pour sa conception : l’acier ou la fonte. Pour vous guider dans votre choix, retrouvez dans cette rubrique chaque spécificité du poêle à bois en fonte et du poêle à bois en acier.

Les principales caractéristiques du poêle à bois en acier et en fonte

Le poêle à bois en acier est le plus convoité sur le marché. D’abord, il est très accessible et son matériau présente des finitions plus fines et soignées. Ce type de métal est le plus exploité pour la conception des appareils de chauffage parce qu’il fait monter la température rapidement. Donc, il procure de meilleures performances thermiques. Le poêle à bois en acier est plus léger par rapport à d’autres modèles, ce qui facilite son déplacement dans toute la pièce.

Concernant le poêle à bois en fonte, celui-ci apporte une touche décorative design grâce son apparence avant-gardiste. Côté performance, il est tout simplement parfait pour retenir et restituer la chaleur en raison de son matériau formé d’alliage de fer et de carbone coulé dans un moule. Son rayonnement est plus bénéfique que celui de l’acier, car il diffuse la chaleur sur une plus longue période. Toutefois, avec une si forte inertie, sa montée en température est un peu lente. Pour être sûr de votre choix, voici quelques points à prendre en compte avant d’acheter votre poêle à bois.

Les conseils à privilégier avant de choisir votre poêle à bois

Devenu très tendance, le poêle à bois séduit de plus en plus les ménages. Pour expliquer ce phénomène, plusieurs raisons sont évoquées par les revendeurs. Tout d’abord, le prix des combustibles est très cher. Ensuite, il y a les différentes aides aux énergies renouvelables, sans oublier la mise aux normes des performances du système, particulièrement pour les modèles à bûches. Alors pour bien choisir votre poêle à bois, vous devez prendre en compte les paramètres qui suivent :

Les matériaux

Le choix des matériaux est vraiment indispensable lors de l’achat d’un poêle à bois. Il en existe deux modèles très spécifiques sur le marché : le poêle à bois en fonte et le poêle à bois en acier. Chacun de ces matériaux dispose de leur propre particularité. De plus, leur utilisation varie en fonction des besoins de chaque utilisateur.

La puissance

Celle-ci est un des critères de choix pour acheter un poêle à bois. Pour avoir une idée, il s’avère inutile d’acheter un poele en bois en fonte ou en acier parmi les modèles de poêles de 11 kW si la pièce à chauffer ne présente qu’une petite surface. Aussi, si vous disposez d’un grand salon qui circule parfaitement l’air et dispose d’une faible isolation, les petits poêles ne sont plus favorables à vos besoins.

Pour faire simple, vous devez tout simplement compter à peu près 0,1 kW/m² pour un logement bien isolé avec une hauteur sous plafond d’environ 2,5 m. En guise d’exemple, un poêle à bois de 11 kW est idéal pour chauffer une pièce de 110 m². Si vous avez une idée sur votre hauteur sous plafond, réalisez le calcul au m3et comptez tout simplement 0,04 kW/m3. À titre de rappel, il faut que l’air circule de façon homogène pour que l’ensemble de la pièce puisse profiter de la chaleur.

Le rendement

Il s’agit d’un rapport entre l’énergie fournie par le poêle et l’énergie consommée par le foyer. Alors, pour que votre modèle de poêle à bois présente un rendement important, il faut que la perte entre l’énergie utilisée et la chaleur produite soit minime. Si vous disposez d’un rendement de 85 %, ceci est déjà très excellent.

Il est à savoir que le rendement d’un poêle à bois n’atteindra jamais les 100 %. Et pour cause, la combustion ne se trouve jamais au niveau complet. À ce propos, il vaut mieux opter pour un petit poêle qu’on peut utiliser à plein régime qu’un grand modèle qui ne délivre pas toutes ses capacités. Cela étant dit, la qualité de combustion d’un poêle en sous-régime est faible et l’appareil a tendance à consommer plus de bois.

La taille du foyer et les types de diffusion de chaleur

Pour vous aider, vous devez prendre note que la taille du foyer détermine la taille de bûches à utiliser et l’autonomie du corps de chauffe (5 à 12 heures). En fait, le prix du bois dépend de sa dimension. Plus sa coupe est courte, plus son prix est élevé. Sur ce, il vaut mieux avoir un feu soutenu dans un petit foyer au lieu d’un feu au ralenti dans un grand foyer. Concernant les types de diffusion de chaleur, il y a la diffusion par convection et la diffusion par rayonnement. La première produit de l’air chaud réparti dans toutes les pièces grâce à un système de conduits, tandis que la seconde propose un chauffage de basse température qui est transmis à des masses comme la paroi du poêle et les murs. N’hésitez pas à consulter notre comparatif de poele à bois pour voir les avantages et qualités des uns et des autres.