Comment installer un poêle à bois sans cheminée ?

31 janvier 2020 Comment installer un poêle à bois sans cheminée

Le poêle à bois représente une option très avantageuse pour chauffer sa maison. Peu coûteux et plus respectueux de l’environnement, ce type de chauffage dispose d’une rentabilité incomparable. Toutefois, son installation nécessite du matériel et un conduit de cheminée. Et pourtant  de nombreuses habitations construites avant les années 2000 ne disposent pas de conduit d’évacuation de fumées soit il est devenu défectueux avec le temps. Néanmoins, avec l’évolution de la technologie, il est désormais possible d’installer un poêle à bois sans conduit de cheminée.  Dans cet article, on vous dit tout ce dont vous avez besoin de savoir pour installer un poêle à bois sans conduit d’évacuation.

La règlementation concernant les systèmes d’évacuation des chauffages à combustion

D’après la norme N DTU 24.1, toutes les habitations construites après 2006 doivent être équipées d’un conduit d’extraction de fumée ou conduit d’évacuation traversant les niveaux du bâti. Toutefois, cette règlementation n’a pas d’effet rétroactif, c’est  à dire que les habitats construits avant cette date ne sont pas soumis à cette règlementation. Pour le cas de ces maisons, on peut  opter pour des solutions simples et moins onéreuses comme le tubage du poêle qui permet de placer le poêle où vous le souhaitez.

 Cette règlementation s’applique notamment à toutes les réalisations impliquant des conduits de fumées ou plus précisément les chauffages à combustions que ce soit à fioul, à gaz ou encore à bois sans limitation de puissance. Il est important de noter que cette norme fait l’objet d’amendements fréquents. Aussi, il est important de se renseigner régulièrement.

Les contraintes à prendre en compte dans l’installation d’un poêle à bois sans conduit de cheminée

Si vous souhaitez installer un poele à bois sans cheminée il faut garder en tête que ce type d’installation doit se conformer à un document technique unifié pour les travaux de fumisterie afin d’installer le poêle à bois sans encombre. Ce document indique notamment les contraintes de diamètres et de déclinaisons des conduits ainsi que les distances de sécurité à observer avec tous les matériaux combustibles autours.

Pour le cas d’un poêle à granulés, il faut prévoir une section suffisante pour laisser un débit d’air important. Les réglettes d’entrée d’air au-dessus des fenêtres peuvent par exemple convenir. D’ailleurs, il faut se renseigner si les différents éléments du système de chauffage sont compatibles avec celui de la  VMC ou encore de la hotte aspirante

Les alternatives à une cheminée pour un poêle à bois

Aujourd’hui, il est possible d’installer un poele à bois sans cheminéemais comment ? Pour cela, on a trois options notamment la sortie en toiture, la sortie en façade ou encore la sortie en ventouse.

-La sortie en toiture

La sortie en toiture est la plus couramment utilisée. Elle permet notamment l’installation d’un conduit d’extraction par le toit en  faisant dépasser au minimum 40cm du faîtage de la maison. Si cette alternative semble facile à installer, elle exige toutefois que le tube traverse les planchers et les murs. Aussi, cette sortie en toiture est irréalisable dans le cas où les matériaux ou l’agencement des pièces sont incompatibles.

-La sortie en façade

Une autre manière de faire évacuer la fumée sans cheminée est d’utiliser la façade sauf si la maison est neuve. Si la solution est largement moins onéreuse  par rapport à la sortie en toiture, elle peut avoir plusieurs inconvénients sur la maison. En effet, les imbrulés et les évacuations non adéquates peuvent  laisser apparaître des tâches de fumées sur les murs. Des risques sanitaires au regard des fumées qui s’échappent subsistent également surtout pour les habitants résidant en étages supérieurs. D’ailleurs, les fabricants de poêle à pellet ne recommandent pas du tout ce type d’évacuation et annulent directement la garantie en conséquence.

-La sortie en ventouse

Beaucoup plus coûteuse que les deux optons précédentes, la sortie en ventouse permet d’installer un conduit qui offre  à la fois l’extraction des fumées mais aussi l’alimentation du poêle en air. Toutefois, ce type d’installation n’est réellement possible que si le poêle est suffisamment étanche. Contrairement à la sortie e façade, cette dernière option prévient les tâches de fumées sur les murs de la façade et évite toute nuisance aux personnes habitant dans un logement collectif.

Le prix d’installation d’un conduit d’évacuation pour poêle à bois

Le coût d’installation exacte d’un conduit d’évacuation est assez difficile à calculer si on ne dispose pas d’un plan précis de l’implantation du tubage. Toutefois, on peut estimer le prix de ce type d’installation entre 2000 et 3000€ pour un poêle à bois d’un diamètre de 150mm. Pour arriver à cette estimation, on a pris en compte le prix d’un tube en inox ainsi que l’ensemble des accessoires utilisés pour une sortie en toiture en plus des frais d’intervention d’un professionnel.

S’il peut être tentant d’installer soi-même le conduit d’évacuation du poêle à bois, il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel. En effet, seul ce dernier est assez qualifié pour pouvoir agir sur les divers éléments de l’équipement comme l’arrivée d’air tout en respectant la norme NF DTU 24.1.